Menu

partoutAgir au quotidien ce n’est pas seulement à la maison ou à l’école. Toutes nos actions peuvent être porteuses d’impacts positifs pour notre environnement.  

  

Dans le quartier

Engagez vous, ensemble ! Via le Réseau en transition, vous pouvez découvrir les initiatives existantes, vous former et qui sait lancer votre propre initiative.

Partagez votre voiture avec vos voisins. Certaines plateformes stimulant la création d’une communauté d’autopartage existent (voir le site de cozycar ou le site wibee).

Au restaurant

Plus faim ? Pensez au Rest-O-Pack (doggy bag)! Vous êtes restaurateurs, commandez votre pack ici ! Vous êtes client? Pourquoi ne pas amener votre récipient ? Au moment de commander, privilégiez les plats de saison, préparés à base de produits locaux. Et pourquoi ne pas vous laissez tenter de temps en temps pas une alternative végétarienne ?

Pour vos loisirs

Que ce soit pour faire du sport ou pour une excursion, n’oubliez pas votre gourde ! En utilisant de l’eau du robinet, vous réduisez considérablement les déchets plastiques et la pollution qu’ils génèrent. En cas de pique-nique, pensez à utiliser vos contenants réutilisables !

Dans les événements

Calculez les émissions de votre événement via le calculateur développé à cet effet et puis entreprenez des actions pour les réduire.

Organisez votre évènement à proximité d’une gare ou d’un arrêt de bus afin de le rendre accessible. Pensez aussi à installer un parking à vélos ou à communiquer le lien d’une plateforme de co-voiturage. Minimisez les déchets via des gobelets réutilisables une vaisselle compostable,... Enfin pensez aux menus locaux, bio, de saison ou encore végétariens dans l’élaboration de votre offre.

En vacances...
Vers le zéro émission

Le mode de transport est décisif. Sans surprise, l’avion reste le mode de transport le plus polluant. Envie d’en avoir le coeur net ? Il existe des modules de calculs de vos émissions de CO2. Dès lors, privilégiez le train, les modes de transport plus doux et la seconde classe (moins polluante par siège que la première classe. Essayez-vous aux vacances à vélo. Il y a désormais le choix entre les points noeuds et les Ravels en Wallonie, les Fiets knooppunten en Flandre, et les vélos routes transeuropéennes. Si malgré tout vous prenez l’avion, vous pouvez compenser vos émissions de CO2.

Mangez comme en Belgique....

A l’étranger, privilégiez comme en Belgique, les menus locaux, bio, de saison et avec moins de produits d’origine animale.

Un voyage sans déchet

Prenez vos bons réflexes dans vos sacs ! En prenant votre trousse de toilette sans produit jetables et vos autres alternatives, vos valises n’en seront que plus compactes. N’oubliez pas non plus vos sacs réutilisables. Vous contribuerez ainsi à éviter de produire des déchets dans votre pays d’accueil qui n’a peut être pas une politique de tri et de traitement des déchets aussi efficace qu’en Belgique. Alors si l’eau est potable ou que vous avez des pastilles purifiantes pourquoi laisser votre gourde chez vous ?

Comme une envie de shopping

Envie de faire du shopping ? Pensez-y à deux fois afin d’éviter les achats impulsifs. Et surtout, n’oubliez pas votre sac réutilisable, comme pour les courses !

La climatisation

Dans nos régions, la climatisation se développe rapidement. Or, elle n’est pas sans effet sur l’environnement. D’une part, elle réclame beaucoup d’énergie et, d’autre part, elle laisse échapper une partie des gaz qu’elle utilise, beaucoup plus nocifs — en matière d’effet de serre — que le CO2.
Avant d’utiliser le climatiseur, épuisez les solutions classiques : aérez le matin et le soir, fermez et protégez le plus possible les fenêtres en journée (descendre les stores, appliquer des protections réfléchissantes sur les vitres), utilisez des ventilateurs (moins énergivores), adaptez votre tenue (vêtements amples, légers, en lin ou coton, etc.) et limitez les apports de chaleur inutile (ampoules à incandescence et halogènes). N’utilisez la climatisation que par très forte chaleur. Vérifiez qu’elle fonctionne à bonne température, puis fermez portes et fenêtres pendant que la climatisation tourne pour éviter de laisser entrer l’air chaud extérieur qui annule l’effet des climatiseurs.

Liens utiles

 partout 1
 partout2
 partout4
 partout3
 partout5

Go to top